Les plugins WordPress : vrais ou faux-amis ?

Les plugins WordPress ou extensions en français sont des programmes qui se rajoutent à votre tableau de bord WordPress. Ils apportent plus de fonctionnalités à votre site web.

Au cours de la création de votre site internet, vous allez très certainement avoir besoin d’apporter des personnalisations à votre thème.

Ces petits programmes vont permettre aux personnes non-initiées au code d’enrichir leur site.

Plus de 55 000 plugins ont été enregistrés dans le répertoire de WordPress : Plugin de sécurité, de sauvegarde, e-commerce, formulaire de contact, galerie d’images …

Mais malgré leur utilité incontestée, ils ont néanmoins de gros inconvénients.

Alors peut-on vraiment considérer les plugins WordPress comme de vrais amis ?

WordPress plugin

Comment installer un plugin sur WordPress ?

Voyons tout d’abord comment installer un plugin dans votre tableau de bord WordPress

NB : La plupart des extensions ont une version gratuite et une version payante qui, bien sûr apporte plus de fonctionnalités.

Comme nous l’avons vu, ces plugins sont extrêmement utiles lorsque vous créez votre site internet. Ils vont vous faciliter la tâche. Du coup, vous allez peut-être être tenté d’en télécharger beaucoup voire trop

Car attention, il y a un revers à la médaille : ils peuvent en effet créer des problèmes sur votre site web.

QUELS PROBLÈMES UN PLUGIN WORDPRESS PEUT-IL POSER ?

1-Les plugins alourdissent votre site. Il est donc préférable d’en limiter le nombre.

2- Ils peuvent être source d’incompatibilités avec d’autres plugins et empêcher l’un ou l’autre de bien fonctionner.

3- Lors des mises à jour, ils peuvent générer des bugs, des messages d’erreurs sur votre site.

4- Ils peuvent aussi devenir obsolètes.

LES BONNES PRATIQUES DANS L’ULISATION DE PLUGINS

1- Comme je l’ai déjà dit plus haut, essayez de ne pas en télécharger trop. Limitez-les en utilisant plutôt toutes les fonctions que vous propose votre thème ou votre constructeur de page.

2- Privilégiez la rédaction de CSS pour vos personnalisations (si vous le pouvez). Le CSS est un langage web qui, en complément du html, permet de personnaliser l’apparence de votre site.

3- Renseignez-vous sur les plugins WordPress avant de les télécharger. Regardez s’ils sont actualisés, combien de personnes les ont déjà téléchargés, qui est le développeur (pour les plus avertis). Vous pouvez aussi faire un tour sur le support pour lire les derniers messages envoyés au développeur. Si de nombreux internautes se plaignent de dysfonctionnements, ce n’est peut-être pas une bonne idée de le télécharger.

4- Une fois installés, surveillez les :

5- Désactivez et supprimez tous ceux que vous n’utilisez plus.

Récapitulatif sur l'utilisation des plugins WordPress

Les plugins sont des petits outils formidables pour toute personne qui souhaite personnaliser son site. Ils apportent des fonctionnalités supplémentaires. Mais ils peuvent aussi ruiner votre site.

La majorité des sites piratés sont dûs à des plugins périmés. Vous pourrez lire mon article sur la nécessité de mettre à jour son site WordPress.

Il faut donc faire extrêmement attention dans leur choix et dans leur suivi. C’est pourquoi je vous recommande de limiter leur nombre. De les mettre à jour régulièrement et correctement.

Partager cet article:

FORMATION

🔸Comment mettre à jour votre site WordPress : plugins, thème et nouvelle version de WordPress

🔸Comment résoudre des messages d’erreur

LA BONNE MÉTHODE